Projet Nos forêts chantées

2 juin, 2016

img_0017-web

Une dizaine d’élèves de notre école deviendront des auteurs pour un artiste reconnu de la scène musicale québécoise, dans le cadre de Nos forêts chantées, un projet initié par le groupe Les Cowboys fringants.

Au total, 12 adolescents de Hochelaga-Maisonneuve ont participé à des ateliers de vulgarisation et d’écriture au cours de l’année scolaire afin de composer l’une des 11 chansons d’un album qui sera lancé l’année prochaine.

«Je suis chanceuse d’être choisie», souligne Paola, l’une des auteures en herbe.

«C’est un privilège de travailler avec des artistes comme les Cowboys fringants. J’ai très hâte de commencer à écrire», ajoute Sam, lui aussi un élève de Chomedey-de-Maisonneuve.

Les artistes qui interpréteront les œuvres des élèves restent encore à déterminer.

L’environnement
Ce projet est une initiative des membres des Cowboys fringants qui voulaient joindre leurs deux passions, la musique et l’environnement.

«Depuis la création de notre fondation, en 2006, nous avons fait plusieurs projets environnementaux, mais sans utiliser la musique comme véhicule pour l’environnement», explique Jérôme Dupras, bassiste du groupe.

Ainsi, les membres du groupe ont travaillé dure pendant un an afin d’amasser des fonds pour créer le projet Nos forêts chantées, où 11 écoles de la province, dont Chomedey-de-Maisonneuve, écriront des chansons interprétées par divers artistes, dont les Cowboys fringants. L’objectif du projet est de stimuler l’intérêt des jeunes pour la chanson francophone, leur créativité par l’écriture et leur compréhension des enjeux liés aux forêts.

Grâce aux profits générés par les ventes de disques, la fondation plantera des arbres dans toute la province.

«Les efforts de tous ses jeunes dans la création artistique seront leur leg pour l’environnement», indique M. Dupras.

Le disque devrait paraître au mois de juin 2016.

Félicitations aux élèves du foyer 220 et à leurs enseignantes Isabelle Racicot et Suzanne Racine!

Source: Article du Journal Métro